Il est important pour tout étudiant de prendre les bonnes décisions concernant son parcours universitaire. En optant pour le secteur de l’informatique, il devra décrocher certains diplômes. Mais il devra également suivre des formations (courtes ou longues) spécifiques. Le point dans cet article.

Étudiant en informatique : les formations et les diplômes requis

En choisissant de devenir un étudiant en informatique, certaines formations (pédagogiques et techniques) doivent être suivies. La plupart d’entre elles sont courtes, et elles permettent d’accéder facilement au marché de l’emploi. En ce qui concerne les diplômes de l’étudiant, il y en a plusieurs. Les DUT (ou diplômes universitaires de technologie) sont les plus connus jusqu’à ce jour. Ils sont généralement associés à des secteurs étroitement liés à l’univers de l’informatique. C’est notamment le cas des DUT GEII (ou Génie Électrique et Informatique Industrielle). Idem pour les DUT MMI (ou Métiers du Multimédia et de l’Internet), sans oublier les DUT STID (ou Statistique et Informatique Décisionnelle).

Les DUT mentionnés ci-dessus permettent tous d’obtenir un diplôme de niveau Bac +2. Il en va de même pour les BTS SIO (ou Services Informatiques aux Organisations). À la fin du parcours, il est parfois nécessaire de suivre des formations spécifiques. Les étudiants pourront ainsi développer leurs connaissances et leurs compétences en informatique. Les formations les plus complètes durent généralement deux ans. Elles permettent aux apprenants de maîtriser d’autres disciplines scientifiques. Il s’agit plus précisément de l’architecture et de la gestion des systèmes informatiques, des bases de données ainsi que des réseaux. Les mathématiques appliquées seront également au programme. Ensuite, les titulaires de BTS ou de DUT en informatique pourront passer aux stades supérieurs en postulant en licence professionnelle.

Lire aussi
Yoast SEO le guide complet - WordPress

Qu’en est-il de la VAE informatique ?

Dans le monde d’aujourd’hui, il ne suffit plus d’avoir des diplômes pour réussir professionnellement. Il existe d’autres moyens de faire reconnaître ses connaissances et son niveau. Il y a, par exemple, la VAE. Il s’agit plus concrètement d’un acronyme désignant « validation des acquis de l’expérience ». La VAE Informatique permet à son titulaire de valoriser ses compétences professionnelles. Elle n’est pas obligatoire, certes, mais donne la possibilité de transformer l’expérience en diplôme. Il peut également s’agir d’une certification prouvant qu’une personne a suivi une formation en informatique. Bien entendu, celle-ci aura plus de chances d’être sélectionnée par des recruteurs ou des universités supérieures. Elle est libre de choisir la voie qui la mènera à une vie professionnelle épanouie et prospère.

La VAE s’adresse notamment aux bacheliers disposant d’une solide expérience dans le domaine de l’informatique. Mais les étudiants ayant opté pour cette filière peuvent aussi tenter leurs chances. Bien évidemment, seuls ceux qui ont achevé leurs parcours peuvent bénéficier des avantages de la VAE. Parmi ces derniers, il y a la possibilité de décrocher des diplômes supérieurs à l’instar d’une licence professionnelle. La principale condition à remplir, c’est de choisir l’informatique de gestion des réseaux ou des télécommunications comme spécialité, non seulement, la VAE permettra à tout étudiant d’obtenir des diplômes supérieurs (une licence professionnelle ou un master), mais elle va aussi certifier ses compétences, comme gérer une équipe. Elle augmentera d’ailleurs ses chances d’être accepté par des écoles d’ingénieurs.