• Email : contact@refbax.com

Champ lexical et synonyme de enfance

L’enfance est un moment magique oĂą l’imagination et la curiositĂ© sont Ă  leur apogĂ©e. Le champ lexical de l’enfance est rempli de mots qui rappellent la naĂŻvetĂ© et le merveilleux de la jeunesse. Il comprend des noms communs comme « jouer », « rire », « couleurs », « amis », « animaux » et « aventures ». Des verbes comme « courir », « sauter », « dĂ©couvrir », « imaginer » et « explorer ». Des adjectifs comme « amusant », « joyeux », « sincère », « pur » et « libre ». Et des expressions de plusieurs mots comme « jeu de rĂ´le », « peur du noir » et « faire semblant ». L’enfance est une pĂ©riode de la vie qui est Ă  la fois unique et universelle.
champ lexical enfance

Ah, l’enfance… Cette pĂ©riode de la vie qui nous a tous marquĂ©s, avec ses joies, ses peines, ses dĂ©couvertes et ses Ă©merveillements. Et pour Ă©voquer ces souvenirs, quoi de mieux qu’un vocabulaire riche et Ă©vocateur ? C’est lĂ  qu’intervient le champ lexical de l’enfance, un vĂ©ritable trĂ©sor de mots pour les Ă©crivains, les poètes et tous ceux qui aiment jouer avec la langue. Mais au fait, c’est quoi exactement un champ lexical ?

Le champ lexical, kesako ?

En linguistique, un champ lexical, c’est l’ensemble des mots qui se rapportent Ă  une mĂŞme idĂ©e ou un mĂŞme thème. C’est un peu comme une grande famille de mots, avec des liens de parentĂ© plus ou moins proches. Et dans cette grande famille, on trouve des noms, des adjectifs, des verbes et mĂŞme des expressions toutes faites.

Prenons par exemple le champ lexical de la mer. On y trouvera des noms comme « vague », « écume », « marĂ©e », des adjectifs comme « marin », « salé », « ondulant », des verbes comme « naviguer », « plonger », « échouer » et des expressions comme « avoir le pied marin » ou « être Ă  la mer ». Tout ça forme un ensemble cohĂ©rent qui permet d’Ă©voquer l’univers maritime.

Le champ lexical de l’enfance, un monde en soi

Et le champ lexical de l’enfance alors ? Eh bien c’est un monde en soi, avec ses propres codes, ses propres rĂ©fĂ©rences. On y trouve bien sĂ»r les mots qui dĂ©signent les diffĂ©rents âges de la vie : « nourrisson », « bambin », « enfant », « prĂ©adolescent ». Mais aussi tout un vocabulaire liĂ© Ă  l’univers de l’enfance : les jeux (« toboggan », « marelle », « cache-cache »), les Ă©motions (« joie », « peur », « tristesse »), les relations (« maman », « papa », « copain »), etc.

L’enfance, c’est plus de 150 mots qui forment un univers Ă  part entière, avec ses codes et ses rĂ©fĂ©rences.

Et ce qui est intĂ©ressant avec le champ lexical de l’enfance, c’est qu’il Ă©volue avec le temps et les cultures. Ainsi, on ne parlera pas de la mĂŞme façon de l’enfance aujourd’hui qu’il y a 50 ans, ou dans un pays occidental que dans une tribu d’Amazonie. Chaque Ă©poque, chaque sociĂ©tĂ© a ses propres mots pour dire l’enfance.

Les mots de l’enfance dans la littĂ©rature

Évidemment, les Ă©crivains et les poètes ont largement puisĂ© dans ce champ lexical pour Ă©voquer leurs souvenirs d’enfance ou pour crĂ©er des personnages d’enfants. On pense par exemple Ă  Marcel Proust et sa fameuse madeleine qui lui rappelle son enfance Ă  Combray, Ă  Charles Dickens et son Oliver Twist, archĂ©type de l’enfant martyr, ou encore Ă  Antoine de Saint-ExupĂ©ry et son Petit Prince, incarnation de l’enfance Ă©ternelle.

Marcel Proust et la madeleine de l’enfance

Dans « Du cĂ´tĂ© de chez Swann », premier tome de son Ĺ“uvre monumentale « À la recherche du temps perdu », Marcel Proust nous offre une des plus belles pages de la littĂ©rature sur l’enfance et la mĂ©moire involontaire. Le narrateur, en trempant une madeleine dans sa tasse de thĂ©, se retrouve soudain transportĂ© dans ses souvenirs d’enfance :

« Et tout d’un coup le souvenir m’est apparu. Ce goĂ»t, c’Ă©tait celui du petit morceau de madeleine que le dimanche matin Ă  Combray (…), quand j’allais lui dire bonjour dans sa chambre, ma tante LĂ©onie m’offrait après l’avoir trempĂ© dans son infusion de thĂ© ou de tilleul. »

Toute la magie de l’enfance resurgit alors, avec son cortège de sensations et d’Ă©motions. La madeleine devient le symbole de cette enfance perdue et retrouvĂ©e, de ce « temps perdu » que la littĂ©rature permet de ressusciter.

Charles Dickens ou l’enfance maltraitĂ©e

Ă€ l’autre bout du spectre, on trouve chez Charles Dickens une vision beaucoup plus sombre et rĂ©aliste de l’enfance. Dans des romans comme « Oliver Twist » ou « David Copperfield », l’auteur anglais met en scène des enfants confrontĂ©s Ă  la pauvretĂ©, Ă  la violence, Ă  l’exploitation. Des enfants qui doivent lutter pour survivre dans un monde d’adultes cruels et indiffĂ©rents.

Mais mĂŞme dans cet univers sordide, Dickens parvient Ă  insuffler une note d’espoir et d’humanitĂ©. Ses enfants-hĂ©ros finissent par s’en sortir, par trouver leur place dans la sociĂ©tĂ©. Comme pour nous dire que l’enfance, mĂŞme maltraitĂ©e, reste un trĂ©sor Ă  prĂ©server.

Saint-ExupĂ©ry et l’enfant roi

Enfin, comment ne pas Ă©voquer Saint-ExupĂ©ry et son « Petit Prince », ce conte philosophique qui cĂ©lèbre l’enfance dans ce qu’elle a de plus pur et de plus essentiel ? Ă€ travers ce personnage venu d’une autre planète, l’auteur nous invite Ă  retrouver notre âme d’enfant, notre capacitĂ© Ă  nous Ă©merveiller, Ă  aimer, Ă  questionner le monde.

Le Petit Prince incarne une certaine idĂ©e de l’enfance, faite d’innocence, de spontanĂ©itĂ©, de gĂ©nĂ©rositĂ©. Une enfance qui s’oppose au monde des « grandes personnes », tout entier tournĂ© vers l’utile et le rationnel. Avec lui, Saint-ExupĂ©ry nous rappelle que « l’essentiel est invisible pour les yeux » et que seul le cĹ“ur permet de voir vraiment.

Les mots de l’enfance au cinĂ©ma et dans les sĂ©ries

Le champ lexical de l’enfance ne se limite pas Ă  la littĂ©rature. On le retrouve aussi au cinĂ©ma et dans les sĂ©ries, oĂą les personnages d’enfants occupent une place de choix. Que ce soit dans des films grand public comme « E.T. » ou « Harry Potter », dans des Ĺ“uvres plus intimistes comme « Les 400 coups » ou « Boyhood », ou dans des sĂ©ries comme « Stranger Things » ou « The Wonder Years ».

Chaque fois, c’est un univers spĂ©cifique qui est convoquĂ©, avec son propre vocabulaire, ses propres rĂ©fĂ©rences. Et chaque fois, c’est un peu de notre propre enfance qui resurgit, avec ses joies et ses peines, ses peurs et ses rĂŞves.

« E.T. », une amitié extraterrestre

Dans « E.T. », film culte des annĂ©es 80 rĂ©alisĂ© par Steven Spielberg, c’est toute la magie de l’enfance qui est Ă  l’Ĺ“uvre. Ă€ travers l’histoire de cette amitiĂ© improbable entre un garçon solitaire et un extraterrestre perdu sur Terre, le film nous plonge dans un univers oĂą tout est possible, oĂą l’imaginaire n’a pas de limites.

« Les 400 coups », l’enfance rebelle

Ă€ l’opposĂ©, « Les 400 coups » de François Truffaut nous offre une vision plus crue et plus rĂ©aliste de l’enfance. Le jeune Antoine Doinel, alter ego de Truffaut lui-mĂŞme, y incarne tous les tourments et les rĂ©voltes de l’adolescence, dans un monde d’adultes incapables de le comprendre.

« Stranger Things », l’enfance des annĂ©es 80

Enfin, dans une sĂ©rie comme « Stranger Things », c’est toute une Ă©poque qui est ressuscitĂ©e Ă  travers le regard d’une bande de gamins des annĂ©es 80. Avec leurs rĂ©fĂ©rences pop culture, leurs jeux de rĂ´les, leurs vĂ©los et leurs walkie-talkies, ils nous plongent dans une enfance Ă  la fois proche et lointaine, rĂ©elle et fantasmĂ©e.

Comment utiliser le champ lexical de l’enfance dans vos Ă©crits ?

Et vous, comment pouvez-vous utiliser ce champ lexical dans vos propres Ă©crits, dans vos propres rĂ©cits ? Eh bien, tout dĂ©pend de ce que vous voulez raconter et de l’effet que vous voulez produire sur votre lecteur.

Si vous voulez Ă©voquer des souvenirs d’enfance, vous puiserez dans le vocabulaire de l’Ă©poque, dans les mots qui ont marquĂ© votre jeunesse. Vous parlerez peut-ĂŞtre de votre « cartable », de votre « doudou », de vos « copains de rĂ©cré ». Vous Ă©voquerez les « parties de cache-cache » dans le jardin, les « goĂ»ters d’anniversaire » avec gâteau et bougies, les « colonies de vacances » au bord de la mer.

Si vous voulez crĂ©er un personnage d’enfant, vous utiliserez un vocabulaire adaptĂ© Ă  son âge, Ă  sa psychologie, Ă  son milieu social. Un enfant de 5 ans ne s’exprimera pas comme un ado de 15 ans, un gamin des rues n’aura pas le mĂŞme langage qu’un fils de bonne famille. Ă€ vous de trouver les mots justes pour rendre votre personnage crĂ©dible et attachant.

L’enfance, source inĂ©puisable d’inspiration

Vous l’aurez compris, le champ lexical de l’enfance est un vĂ©ritable trĂ©sor pour tous ceux qui aiment Ă©crire, raconter, crĂ©er. C’est une source inĂ©puisable d’inspiration, de souvenirs, d’Ă©motions. Alors n’hĂ©sitez pas Ă  plonger dans cet univers, Ă  retrouver votre âme d’enfant, Ă  jouer avec les mots comme on joue avec des Lego. Et laissez-vous porter par la magie des mots, cette magie qui nous fait redevenir, le temps d’une histoire, des enfants Ă©merveillĂ©s.

Les synonymes de enfance

L'enfance, ce doux temps de l'innocence et de la découverte, un stade de la vie si cher à tous. Comment pouvons-nous traduire ce concept en d'autres termes, en français ?
Mots % de similarité Niveau d'utilisation Le type de texte qui utilise ce mot
Jeunesse 80% 50% Littérature, journalisme, poésie
Bas-âge 70% 20% Littérature, sciences
Petite enfance 95% 30% Littérature, journalisme, sciences
Prime jeunesse 85% 15% Littérature, poésie
Âge tendre 70% 5% Poésie, littérature
Période juvénile 75% 10% Sciences, journalisme
Premier âge 80% 15% Littérature, sciences
Années tendres 70% 10% Littérature, poésie
Enfantillage 65% 10% Littérature, journalisme
Naissance 50% 30% Littérature, journalisme, sciences

Les expressions "synonymes"

L'enfance est une période si unique et si particulière de notre existence qu'elle a inspiré de nombreuses expressions. Examinons-en quelques-unes.
Expression DĂ©finition Le type de texte qui utilise cette expression
Les années insouciantes Référence à l'enfance caractérisée par l'absence de soucis Littérature, journalisme
Être dans ses premières années Être jeune, être dans son enfance Littérature, journalisme
Temps de l'innocence Faire référence à l'enfance comme une période d'innocence Littérature, poésie
Être encore au berceau Être très jeune, dans son enfance Littérature, poésie
Retourner en enfance Retour à des comportements ou des plaisirs propres à l'enfance Littérature, journalisme
Avoir la vie devant soi Être jeune, au début de sa vie Littérature, journalisme
Les années de formation Les premières années de la vie où l'on apprend et se forme Littérature, journalisme
L'époque de l'insouciance Référence à l'enfance comme une période sans soucis Littérature, poésie
L'aube de la vie Le début de la vie, l'enfance Littérature, poésie
Les jours de sa jeunesse Les jours de son enfance Littérature, poésie
C'est Ă©trange, n'est-ce pas, combien un seul mot peut engendrer tant d'expressions ?

Mind map du champ lexical

Le mind  map facilite la lecture et la compréhension du champ lexical. Nous avons décidé de le découper par type de mots (Noms communs, Verbes, Adjectifs et les Entitées nommées).

Les principaux nom communs

Nombre correspond au nombre de fois où le noms communs a été trouvé dans tous les textes.
taux correspond à la fréquence (en pourcentage) où on retrouve le noms communs parmis les autres mots du même type.
Moyenne, correspond simplement Ă  la moyenne de fois oĂą on trouve le noms communs dans un texte.

noms communsNombreTauxMoyenne
enfance15917.36%7.95
enfant10010.92%5
vie394.26%1.95
âge283.06%1.4
avis242.62%1.2
période242.62%1.2
développement222.4%1.1
livre212.29%1.05
santé202.18%1
famille181.97%0.9
violence171.86%0.85
Ă©tat161.75%0.8
parent151.64%0.75
protection151.64%0.75
suite151.64%0.75
adolescence141.53%0.7
naissance141.53%0.7
situation131.42%0.65
note131.42%0.65
danger131.42%0.65
année121.31%0.6
achat111.2%0.55
homme101.09%0.5
adolescent101.09%0.5
jeunesse101.09%0.5
accueil101.09%0.5
service101.09%0.5
ressource101.09%0.5
ligne101.09%0.5
mère90.98%0.45
risque80.87%0.4
monde80.87%0.4
besoin80.87%0.4
action70.76%0.35
soin70.76%0.35
aide70.76%0.35
temps70.76%0.35
appel70.76%0.35
auteur70.76%0.35
charge70.76%0.35
vendeur70.76%0.35
direction70.76%0.35
mineur70.76%0.35
article60.66%0.3

Un texte d’analyse sur les nom communs

Les principaux adjectifs

Nombre correspond au nombre de fois où le adjectifs a été trouvé dans tous les textes.
taux correspond à la fréquence (en pourcentage) où on retrouve le adjectifs parmis les autres mots du même type.
Moyenne, correspond simplement Ă  la moyenne de fois oĂą on trouve le adjectifs dans un texte.

adjectifsNombreTauxMoyenne
petit299.73%1.45
premier279.06%1.35
jeune237.72%1.15
social124.03%0.6
familial93.02%0.45
humain82.68%0.4
bon82.68%0.4
scolaire72.35%0.35

Un texte d’analyse sur les adjectifs

Les principaux verbes

Nombre correspond au nombre de fois où le verbes a été trouvé dans tous les textes.
taux correspond à la fréquence (en pourcentage) où on retrouve le verbes parmis les autres mots du même type.
Moyenne, correspond simplement Ă  la moyenne de fois oĂą on trouve le verbes dans un texte.

verbesNombreTauxMoyenne
lire114.23%0.55
poster103.85%0.5

Un texte d’analyse sur les verbes

Les Entités nommées

Ce sont les noms de marque, les lieux (ville, pays, sommet, rivière, etc.), les noms propre, les acronymes

Nombre correspond au nombre de fois où le entité nommée a été trouvé dans tous les textes.
taux correspond à la fréquence (en pourcentage) où on retrouve le entité nommée parmis les autres mots du même type.
Moyenne, correspond simplement à la moyenne de fois où on trouve le entité nommée dans un texte.

entité nomméeNombreTauxMoyenne
France227.94%1.1
UNICE124.33%0.6
Paris124.33%0.6
Nathalie Sarraute103.61%0.5
Avis93.25%0.45
ISB93.25%0.45

Un texte d’analyse sur les entitĂ©s nommĂ©es

Les expressions de deux mots

Nombre correspond au nombre de fois où le expression a été trouvé dans tous les textes.

expressionNombre
petite enfance2
avis posté10
nathalie sarraute10
vérifié avis7
premières années6
jeunes enfants5
partenaire market4
vendeur partenaire4
meilleur départ3
santé mentale3
achat vérifié3
avis spontané3
violences numériques3
spontané avis3
jeunes adultes3
france métropolitaine2
santé définit2
réseaux sociaux2
soins attentifs2
santé physique2
jean baudoin2
période néonatale2
seconde enfance2
période allant2
majeurs protégés2
faire face2
grand mère2
grands travaux2
enfants pris2
développement physique2
jeunes majeurs2
jeunes parents2
littérature médiévale2
protection sociale2
nombre inégalé2
organisation mondiale2
assistant maternel2
aide sociale2
accueil collectif2
premiers moments2
sens figuré2
violences subies2
semaine nationale2
comité interministériel2
cesare ripa2
bien accompagner2
action enfanc2

Les expressions de trois mots

Nombre correspond au nombre de fois où le expression a été trouvé dans tous les textes.

expressionNombre
vérifié avis posté7
vendeur partenaire market4
avis spontané avis3
spontané avis posté3
achat vérifié avis3
jeunes majeurs protégés2

Analyse de la SERP

Quelques statistiques intéressantes sur la SERP du moteur de recherche Google. On constate que les sites qui se positionne le mieux en SEO sur le terme "enfance" écrivent :

266 motsNombre médiant de mots écrits

1170 motsNombre maximum de mots Ă©crits

43/ 100Indice de lisibilité du corpus (sur 100) selon la règle Flesch-Kincaid.
100 = Très facile à lire
0 = très difficile à lire.

0.4 annéesAge moyen des articles trouvés

articlesvaleur médiane du nombre d'article écrits sur le sujet pour chaque site.

42 motsNombre de mots par phrase

Vous savez maintenant quoi faire pour mieux vous positionner sur le terme "enfance". Vous souhaitez améliorer vos contenus ? Améliorer la sémantique de vos articles ? Ecrire des articles plus long que ce qui se fait en moyenne ? Utilisez notre outil gratuitement :
Testez la sémantique de votre texte

Et pour créer un cocon sémantique ?

Pour créer un silot ou un cocon sémantique il est nécessaire de répondre aux attentes de l'internaute. Eh bien pour ça on a un super outil maison, développé avec amour. Trouvez les questions que se posent les internautes. En y répondant dans vos articles, ceux-ci auront plus de chances de mieux se positionnés sur Google.

Foire aux questions (FAQ)

Pourquoi est-il important d'utiliser un panel sémantique large pour travailler sur le mot "enfance"?

L'utilisation d'un panel sémantique large permet d'enrichir la compréhension et la diversité des synonymes et termes associés au mot "enfance". Cela permet également de créer du contenu plus riche et pertinent, et d'élargir le champ lexical autour de ce sujet.

Quels outils peuvent aider à analyser le champ sémantique du mot "enfance" ?

Le site refbax propose des outils tels que l'Analyse Sémantique, qui permet d'explorer et d'identifier les mots-clés pertinents pour enrichir une thématique. Le cocon sémantique est également un outil intéressant pour organiser les mots-clés et leur pertinence, et les idées de contenu peuvent aider à trouver de nouvelles pistes d'articles ou de sujets en rapport avec l'enfance.

Comment utiliser les outils refbax pour améliorer le contenu lié à l'enfance ?

En utilisant l'Analyse Sémantique et le Cocon sémantique de refbax, vous pouvez analyser le champ sémantique du mot "enfance" et trouver des synonymes et des mots-clés associés pertinents. Ces outils vous permettent d'enrichir votre contenu en utilisant un vocabulaire varié et en explorant différentes perspectives liées à l'enfance. De plus, les idées de contenu proposées par refbax peuvent vous inspirer pour créer de nouveaux articles autour de l'enfance.

enfant

enfant

Publié le 13 juillet 2022
Lire la suite
jeu

jeu

Publié le 13 juillet 2022
Lire la suite
rire

rire

Publié le 13 juillet 2022
Lire la suite
HPI

HPI

Publié le 13 juillet 2022
Lire la suite
mariage

mariage

Publié le 13 juillet 2022
Lire la suite
PMA

PMA

Publié le 13 juillet 2022
Lire la suite
peinture

peinture

Publié le 13 juillet 2022
Lire la suite
courage

courage

Publié le 13 juillet 2022
Lire la suite
bruit

bruit

Publié le 13 juillet 2022
Lire la suite

Enfilez-votre cape

Créer un compte dès maintenant pour commencer à utiliser nos outils

refbax superhero bas