• Email: contact@refbax.com

Comment installer WordPress – Le guide complet

Refbax > Web > Comment installer WordPress – Le guide complet
Temps de lecture : 5 minutes

L’installation de WordPress ne prend que quelques minutes. Tout ce dont vous avez besoin, c’est de la dernière version du CMS disponible et d’un accès à un serveur web présentant les exigences minimales suivantes :

  • PHP 7.3 ou supérieur.
  • MySQL 5.6 ou supérieur, ou, alternativement, MariaDB 10.0 ou supérieur.

WordPress n’est pas destiné exclusivement aux utilisateurs professionnels. N’importe qui pourra mettre en ligne un site web en quelques étapes simples en suivant les instructions de ce guide.

Le CMS fonctionne sur tout type de serveur où les versions indiquées de PHP et MySQL sont disponibles, bien qu’il soit recommandé de travailler dans un environnement Unix ou Linux, avec un serveur Apache ou Nginx et le module mod_rewrite activé.

Avertissement: il est toujours bon de rappeler que WordPress est Open Source. Le code est ouvert et accessible à toute personne ayant de bonnes ou de mauvaises intentions. C’est pourquoi la sécurité doit être une préoccupation constante pour ceux qui administrent le site, et le choix d’un bon service d’hébergement est essentiel.

Cet article a été fait avec la version 5.8 de WordPress sortie en 2021. Nous essayerons de maintenir cet article dans le temps pour l’adapté à l’évolution du CMS.

Avant de commencer

Avant d’installer le CMS, il est conseillé de procéder à quelques vérifications.

Tout d’abord, assurez-vous que vous disposez des autorisations nécessaires pour écrire dans les fichiers et les dossiers. Habituellement, les permissions varient en fonction de la configuration du serveur, mais en règle générale, il est prudent de ne pas aller au-delà de 755 pour les répertoires et les ressources statiques (fichiers JavaScript, CSS, images, etc.) et de 644 pour les fichiers PHP, bien que des niveaux inférieurs soient possibles et, pour certains fichiers, recommandés.

Lire la suite
Comment installer Wordpress sur O2Switch ?

Dans ce guide, nous examinerons en détail les fichiers de configuration tels que .htaccess et wp-config.php, mais pour l’instant, il suffit de dire que des autorisations inférieures doivent être définies sur ces fichiers : 604 à 644 pour .htaccess et 600 à 644 pour wp-config.php.

Vous devez ensuite vous assurer que vous avez accès à la base de données. Au cours de l’installation, WordPress vous demandera de saisir le nom de la base de données où seront stockées les données, qui doit être créée avant de lancer l’installation.

Un éditeur de texte est indispensable. Si vous n’êtes pas sûr de votre éditeur habituel, vous devriez consulter les éditeurs recommandés. Il est possible que vous deviez modifier manuellement le fichier de configuration wp-config.php, par exemple parce que WordPress n’a pas les droits d’écriture sur ce fichier. Si l’éditeur de texte enregistre des caractères non désirés dans le fichier, l’installation échouera.

Installer WordPress pour la première fois

Téléchargez la dernière version de WordPress en anglais ou en français. Décompressez le paquet et téléchargez-le par FTP à la racine ou dans un sous-dossier de votre espace web.

Créez ensuite une nouvelle base de données (la procédure change d’un hébergeur à l’autre, repportez-vous à la documentation de votre hébergeur). Vous pouvez maintenant lancer l’assistant d’installation à partir de l’adresse du répertoire où WordPress a été téléchargé. Si vous avez installé le paquet à la racine, WordPress redirigera votre requête vers :

https://www.mon-site-wordpress.com/wp-admin/install.php

 

Si WordPress dispose des droits d’écriture nécessaires sur le fichier wp-config.php, il ouvrira une page où l’utilisateur devra saisir les données pour accéder à la base de données.

Figure 2. Données de connexion à la base de données

WordPress propose le préfixe wp_ pour les noms de tables, mais laisser le préfixe par défaut peut être peu sûr, il est donc conseillé de remplacer wp_ par le préfixe de votre choix. Je vous conseille de choisir quelque chose de compliqué et éloigné du nom de votre site. Si votre nom de domaine est toto.fr, évitez le préfixe “toto_”  ☝, mais privilégiez un préfixe semblable à celui-ci : “X5Wf7ez_” ✅. Le but est d’éviter que les attaques par Injection SQL ne soit facilitées.

Lire la suite
Hébergement Web / Hosting

Dans l’écran suivant, définissez les données de base du site. Le mot de passe sera proposé par WordPress mais peut être modifié lors de l’installation.

Figure 3. Indicateur de force du mot de passe.

Si WordPress ne dispose pas des autorisations nécessaires, un message d’erreur préviendra l’utilisateur qu’il n’est pas possible de créer le fichier wp-config.php. Dans ce cas, vous devrez créer une copie locale de wp-config-sample.php, la renommer en wp-config.php et modifier les valeurs des constantes suivantes :

// ** Paramètres MySQL - Vous pouvez obtenir ces informations auprès de votre hôte Web **/
/** Le nom de la base de données pour WordPress */ 
define('DB_NAME', 'database_name') ; 
/** Nom d'utilisateur de la base de données MySQL */ 
define('DB_USER', 'database_user_name') ;
/** Mot de passe de la base de données MySQL */ 
define('DB_PASSWORD', 'database_user_password') ; 
/** Nom d'hôte MySQL */ 
define('DB_HOST', 'database_host') ;

Une fois la tâche exécutée, le fichier sera téléchargé sur le serveur dans le répertoire principal de WordPress. Vous pouvez maintenant effectuer l’installation.

Installer WordPress dans un sous-répertoire

Une bonne pratique consiste à garder la racine du domaine propre et à installer WordPress dans un sous-répertoire. Cela n’affecte pas la jouissance du site par les utilisateurs, puisqu’il est possible de servir le site à partir de l’URL du répertoire racine et non à partir du sous-dossier hébergeant l’installation.

Qu’il s’agisse d’une première installation ou que vous souhaitiez déplacer un site déjà en cours dans un sous-dossier, la procédure est très similaire.

Chargez les fichiers dans le sous-dossier (par exemple /wordpress) et procédez comme décrit dans la section précédente.

Lire la suite
Yoast SEO le guide complet - WordPress

Une fois l’installation terminée, ouvrez la page des paramètres du permalien, accessible depuis le menu “Paramètres → Permalink”, et choisissez la structure du permalien que vous souhaitez. Cela va générer un fichier .htaccess ou le mettre à jour s’il existe déjà.

L’étape suivante consiste à définir l’URL de WordPress et l’URL du site. Accédez à la page des paramètres généraux de WordPress (“Paramètres → Général”) et attribuez les valeurs appropriées aux deux champs :

Dans le champ “Adresse WordPress (URL)”, entrez l’URL du répertoire où WordPress est installé ; dans le champ “Adresse du site (URL)”, entrez l’URL de la racine ou du répertoire qui servira le site. Les deux adresses doivent commencer par http:// ou https:// et ne doivent jamais contenir de barre oblique de fin.

N’essayez pas encore d’accéder à la page d’accueil, car vous obtiendrez un message d’erreur.

Accédez maintenant au serveur via FTP. Les fichiers index.php et .htaccess doivent être copiés et collés depuis votre installation WordPress vers le répertoire racine. Veillez à placer une copie des fichiers à la racine, sans supprimer les originaux du répertoire WordPress.

Il peut arriver que le fichier .htaccess ne soit pas visible. Cela peut se produire si vous travaillez localement et que le système d’exploitation le reconnaît comme un fichier système, ou à distance si votre client FTP n’affiche pas les fichiers cachés. Dans les deux cas, il suffit de forcer le client FTP à afficher les fichiers cachés.

 

Ouvrez ensuite le fichier index.php situé à la racine et remplacez l’instruction :

require( dirname( __FILE__ ) . '/wp-blog-header.php' ) ;

avec :

require( dirname( __FILE__ ) . '/wordpress/wp-blog-header.php' ) ;

WordPress va maintenant rechercher le fichier wp-blog-header.php, qui a lancé le téléchargement du site, dans le bon répertoire. Le site sera alors visible à l’adresse racine.

Webmarketing et Développement vont pour moi de paire. J'ai eu la chance de pouvoir pratiquer les deux en entreprise depuis presque 13 ans, en agence d'abord ensuite chez l'annonceur (en savoir plus sur moi). J'imagine Refbax comme un lieu de partage de connaissance, de veille, mais aussi un espace où il serait possible de trouver le travail de ses rêves. J'espère que vous trouverez un peu de cela en parcourant le site.

Leave a Comment

Qui suis-je ! 👨‍💻
Premier site alliant formation / Actualité et les offres d’emplois autour des métiers du digital. Des outils pour vous aider dans vos campagnes de content marketing ou de SEO.
Premier site alliant formation / Actualité et les offres d’emplois autour des métiers du digital. Des outils pour vous aider dans vos campagnes de content marketing ou de SEO.
Contact Us