• Email : contact@refbax.com

Suspension de votre Google Business Profile : Comment réussir votre réappel avec humour

Facebook
Twitter
LinkedIn
Temps de lecture : 5 minutes

Eh oui, on ne plaisante pas avec Google ! Vous venez de recevoir la notification tant redoutée : votre Google Business Profile (GBP) a été suspendu. Pas de panique, respirez un grand coup (et surtout, ne jetez pas votre ordinateur par la fenêtre). Nous allons vous guider à travers les étapes cruciales pour faire appel de cette décision, et ce, avec une bonne dose d’humour. Après tout, rire est le meilleur remède, non ?

Pourquoi votre profil Google Business Profile a-t-il été suspendu ?

Avant de plonger dans les détails de l’appel, commençons par comprendre les raisons potentielles derrière cette suspension. Même si parfois, Google peut vouloir simplement vérifier que votre entreprise est légitime (un peu comme quand votre banquier vous appelle pour confirmer que c’est bien vous qui avez acheté cette paire de chaussures à 500€… on se demande bien pourquoi !), il existe de nombreuses autres causes courantes :

Mots-clés à gogo dans votre nom d’entreprise

Hé oui, on a compris, vous voulez être bien référencé ! Mais bourrer votre nom de mots-clés comme « Plombier pas cher Paris » n’est pas la solution. C’est un peu comme si vous vous présentiez à un rendez-vous en criant « Je suis célibataire et riche ! » (oui, c’est tentant, mais ça fait un peu trop).

Astuce : Utilisez plutôt un nom d’entreprise simple et clair, comme « Plomberie Dupont ». Après tout, c’est votre travail qui parlera pour vous, pas votre nom !

Adresse douteuse

Utiliser une boîte postale ou une adresse de bureau de services comme adresse de votre entreprise ? C’est un peu comme dire à Google que vous n’avez pas de véritable emplacement physique. Et on sait tous que les entreprises fantômes, ça fait un peu peur (sauf si vous êtes dans le business des chasses aux fantômes, auquel cas, c’est plutôt un avantage !).

Chevauchement des zones de service

Avoir plusieurs profils GBP dans une même zone avec des zones de service qui se chevauchent ? C’est un peu comme si vous essayiez de conquérir le monde un quartier à la fois. Google n’aime pas trop ça, car cela crée de la confusion pour les utilisateurs (et on sait tous à quel point Google déteste la confusion).

Les étapes pour réussir votre appel

Voilà, maintenant que vous savez pourquoi votre profil a été suspendu, il est temps de passer à l’action. Mais attention, ne vous précipitez pas sur l’outil d’appel sans réfléchir (c’est un peu comme essayer de réparer votre voiture sans lire le manuel d’utilisation… ça peut mal finir).

Lisez attentivement le document d’aide

Oui, je sais, c’est long et ennuyeux (un peu comme lire les conditions générales d’utilisation, mais en plus compliqué). Mais croyez-moi, ça vaut le coup. Ce document contient des informations cruciales sur le processus d’appel et ce que vous devez faire pour réussir. Alors, armez-vous de patience (et peut-être d’un bon verre de vin) et lisez-le attentivement.

Astuce : Si vous n’êtes pas sûr d’avoir compris ou que vous avez des doutes sur les documents à fournir, n’hésitez pas à faire appel à un expert Google Business Profile. Mieux vaut être en sécurité que de se faire suspendre à nouveau !

Vérifiez la cohérence de vos informations

Assurez-vous que les informations de votre profil GBP correspondent à celles de votre site web et des autres répertoires en ligne. Si votre profil indique que vous êtes ouvert 24/7 alors que votre site mentionne des horaires différents, ça risque de faire tilt (et pas dans le bon sens).

Imaginez un peu la scène : un client affamé arrive devant votre restaurant à 23h, tout excité à l’idée de déguster un bon repas. Mais surprise, vous êtes fermé ! Le pauvre va repartir bredouille (et probablement laisser une mauvaise note sur Google, parce que la faim, ça rend grognon).

Rédigez un récit convaincant

Dans le formulaire d’appel, vous aurez l’occasion d’expliquer votre situation. Profitez-en pour raconter une histoire touchante qui fera fondre le cœur de Google (sans tomber dans le mélodrame non plus). Expliquez calmement les raisons de la suspension et ce que vous avez fait pour rectifier le tir.

Par exemple : « Chers amis de Google, j’ai compris que bourrer mon nom d’entreprise de mots-clés était une mauvaise idée. Désormais, j’ai choisi un nom simple et élégant : ‘Plomberie Dupont’. Vous voyez, je suis quelqu’un de bien, et je mérite une seconde chance ! »

Que faire si votre appel est refusé ?

Malgré tous vos efforts, votre appel a été refusé ? Ne désespérez pas ! Google vous offre une dernière chance de prouver votre bonne foi. Vous pouvez demander une révision supplémentaire en fournissant des documents justificatifs supplémentaires.

Voici quelques exemples de documents à joindre :

  • Enregistrement officiel de votre entreprise
  • Permis d’exploitation
  • Certificats fiscaux
  • Factures de services publics (électricité, téléphone, internet, etc.)

N’hésitez pas à fournir plus de documents que lors de votre appel initial. Plus vous en donnerez, plus Google sera convaincu de votre légitimité (un peu comme lorsque vous essayez de convaincre votre banquier de vous accorder un prêt en lui montrant toutes vos preuves de revenus).

Si vous avez un magasin physique, ajoutez des photos de votre enseigne. Pour une entreprise de services, des photos de vos véhicules de société feront l’affaire. L’objectif est de prouver à Google que vous n’êtes pas une entreprise fantôme (à moins que vous ne fassiez vraiment dans les chasses aux fantômes, auquel cas, c’est plutôt cool).

N’oubliez pas de fournir un lien direct vers votre inscription au registre des sociétés et, si vous en avez un, votre listing sur le site du Bureau de la Consommation (ça ne peut que vous aider).

Une fois tous ces éléments rassemblés, remplissez soigneusement le formulaire de révision supplémentaire. Vous pouvez même y aller d’une petite blague pour détendre l’atmosphère (par exemple : « Chers amis de Google, je sais que vous avez beaucoup de demandes à traiter, mais s’il vous plaît, faites une exception pour moi. Je suis un bon plombier, et je promets de ne plus jamais cacher de serpillère dans les tuyaux ! »).

Et maintenant ?

Vous l’aurez compris, faire appel d’une suspension de votre profil Google Business Profile n’est pas une mince affaire. Mais en suivant ces étapes avec rigueur et en y ajoutant une bonne dose d’humour, vous augmenterez considérablement vos chances de réussite.

Alors, respirez un bon coup, relisez attentivement toutes les instructions, rassemblez vos documents, et lancez-vous ! Et n’oubliez pas, même si votre appel est refusé, vous aurez toujours une dernière chance de convaincre Google (un peu comme lorsque vous essayez de négocier une augmentation avec votre patron).

Bonne chance à tous, et que la force soit avec vous (ou plutôt, que Google soit avec vous) !

Récapitulatif pratique pour réussir votre appel

  • Lisez attentivement le document d’aide avant de faire appel
  • Assurez-vous que les informations de votre profil GBP correspondent à celles de votre site web et autres répertoires
  • Rédigez un récit convaincant dans le formulaire d’appel, avec une touche d’humour
  • Si votre appel est refusé, demandez une révision supplémentaire avec des documents justificatifs supplémentaires
  • N’abandonnez pas, Google vous offre une dernière chance !

Laisser un commentaire

Sur le même thème 🤩

Business Developer

Business Developer

Publié le 7 mai 2021
Lire la suite
Business Plan

Business Plan

Publié le 23 mai 2021
Lire la suite
Google Analytics – Le guide du débutant

Google Analytics – Le guide du débutant

Publié le 30 mai 2019
Lire la suite
AdSense

AdSense

Publié le 18 mai 2021
Lire la suite
Googlebot

Googlebot

Publié le 25 mai 2021
Lire la suite
Qui suis-je ! 👨‍💻

Enfilez-votre cape

Apprenez le webmarketing et le code grâce à nos différentes ressources et améliorez la visibilité de votre site internet, grâce à nos outils SEO.

refbax superhero bas