COORDONNATEUR(TRICE) PROTECTION DE LA JEUNESSE

  • CISSS de l'Abitibi-Témiscamingue
  • Publiée le : 2018-09-26

COORDONNATEUR(TRICE) PROTECTION DE LA JEUNESSE

Statut :

Temps complet

Durée :

(non applicable)

Salaire :

Classe 15

Affichage :

Quart :

jour

Mandat :

Relevant du directeur/de la directrice de la protection de la jeunesse, le/la titulaire du poste partage la responsabilité de la gestion hiérarchique du personnel, de la planification, de l’organisation, de la coordination et de la production de rapports. Il/elle collabore à la mise en œuvre et à la supervision quotidienne de la qualité des services et des interventions fournis par les équipes de la Protection de la jeunesse et les services régionaux de la loi sur le système de justice pénale pour les adolescents. Le/la titulaire du poste assure la supervision clinique du personnel de la Protection de la jeunesse et des employés des services de la loi sur le système de justice pénale pour les adolescents, ainsi que la révision des dossiers d’assurance de la qualité, ce qui comprend l’examen et la vérification des rapports ainsi que la préparation des documents de comparution à la cour de justice. Il/elle est également responsable de la mise en œuvre des divers protocoles et partenariats entre la Protection de la jeunesse/la direction provinciale et les autres services et entités des communautés sous sa responsabilité (en particulier le Service de réadaptation pour les adolescents, les Centres Miyupimaatisiuun communautaires, la Commission scolaire crie et le corps de police Eeyou/Eenou).

Assure l'accès, le leadership, la responsabilisation, la planification, l'organisation, la coordination, la mise en œuvre, le contrôle, la supervision et le rapport à la hiérarchie au niveau opérationnel régional pour l'ensemble des interventions, services et programmes relevant de la juridiction de l'unité de la Protection de la Jeunesse, en collaboration avec d'autres entités et conformément aux approches client du CCSSSBJ en ce qui a trait aux lois sur la protection de la jeunesse et le système de justice pénale pour les adolescents. Afin de :

• Organise, soutient et gère les services régionaux relevant du Département de la protection de la jeunesse - personnel régional de soutien administratif, réception et traitement des signalements (RTS), loi sur le système de justice pénale pour les adolescents, liaison en matière d'accès et autres services susceptibles d'être développés ;

• Tous les aspects de la mise en œuvre des lois sur la protection de la jeunesse et sur le système de justice pénale pour les adolescents, ainsi que de ses interventions et services, y compris les services de diagnostic, de traitement, de services psychosociaux et de réadaptation ;

• Surveille et reste au courant de toutes les situations problématiques ou plaintes concernant la qualité des services et veille à ce que des actions soient prises pour y remédier, en collaboration avec l’équipe ;

• Surveille les normes professionnelles et la qualité des actes professionnels, ainsi que les aspects des services cliniques et professionnels de la PJ, au sein du programme d'assurance de la qualité ;

• Contribue à la planification, à l’organisation et à la coordination du développement et de la programmation des services du Département de la Protection de la Jeunesse et collabore à la planification de la programmation intégrée et des planification et protocoles de collaboration

inter-entités et communautaires ;

• Assure la circulation, l'application et le respect des politiques pour les clients de la DPJ et leurs familles, leur vie privée et leurs droits, leur code d'éthique et leur confidentialité, et en complémentarité avec celles de l’organisation ;

• Assure la gestion des ressources humaines, financières et informatiques ainsi que l'administration générale des unités de protection de la jeunesse ;

• Assume toute autre fonction à la demande du Directeur de la Protection de la Jeunesse.

Exigences :

• Baccalauréat dans une discipline des sciences humaines ou de la psychologie sociale (p. ex. : travail social, psychoéducation, criminologie, sociologie, psychologie), ou figurer dans la liste des personnes ayant des droits acquis en vertu du projet de loi n°21. Certificat ou formation en administration (atout).

**Veuillez noter que les candidats inscrits au Plan de Succession Cri pourront être considérés pour ce poste s'ils ont complétés suffisamment de crédits d'études universitaires pour être admissibles aux activités de gestion associées à ce poste.**

• Trois (3) années d’expérience en supervision de services de protection de la jeunesse ;

• OU (5) année d’expérience pertinente en supervision/management.

• Connaissance approfondie de la culture crie, des modèles de services sociaux destinés aux Premières Nations, et des tendances et enjeux actuels se rapportant aux individus, aux familles et aux communautés du territoire Eeyou Istchee ;

• Très bonne connaissance de la Loi sur la protection de la jeunesse, de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents, et des tendances actuelles dans les domaines du placement d’enfants et des programmes de foyers d’accueil ;

• Aptitude à transmettre des connaissances théoriques et pratiques dans un contexte d’encadrement et de formation ;

• Aptitude à la planification de services, à la supervision, à la direction d’équipe et la surveillance ;

• Excellent entregent, capacité d’écoute, sens du leadership et bon esprit d’équipe ;

• Excellentes aptitudes à la communication verbale et écrite ;

• Excellentes aptitudes à la pensée critique, à la synthèse, à la planification et à la prise de décisions;

• Autonomie, discrétion et empathie;

• Aptitude au travail d’équipe.

• Maîtrise du cri et/ou du français est un atout.

• Personne prête à voyager;

• Personne prête à être de garde ;

• Hébergement fourni aux candidats qui habitent à plus de 50 km du lieu de travail.

D'autres offres de Directeur de projet informatique à

Trouvez toutes les annonces de Directeur de projet informatique à