Quand on se lance dans le référencement de l’un de ses sites internet on sait qu’à un moment si l’on veut que le SEO décolle il faudra faire du lien. Il n’y a pas le choix. C’est l’un des trois composants essentiels du SEO. Votre site est parfaitement SEO friendly, responsive, rapide le balisage est au top. C’est parfait. Vous avez créé le meilleur contenu, sortis tout droit de votre cerveau, parfaitement unique et de qualité. Encore une fois parfait. Maintenant, votre site est sur un nom de domaine tout neuf, sans aucune popularité et notoriété. Il vous faut du lien. OK. Mais alors, comment lancer la machine ? Comment obtenir ses premiers liens ? Voyons ensemble à travers cet article ce qu’il est possible de faire.

Qu’est-ce qu’un lien et intérêt dans le SEO

Pour ceux qui traînent au fond de la classe, voici un petit rappel rapide de ce qu’est un lien. Je ne vais pas vous faire l’offense de vous expliquer ce qu’est un lien hypertexte DOMostiquement parlant (ça se dit ?). Je vais plus parler là de l’importance du lien dans le SEO et plus précisément la notoriété mesuré au travers du nombre et surtout de la source où est fait le lien. Pour faire simple, le score de notoriété que va vous accorder Google se mesure en fonction du nombre de liens pointant vers vous. L’idée est que plus il y en a mieux c’est, mais ce qui compte le plus c’est la qualité des liens. Un lien d’un site gouvernemental, d’un média mainstream aura beaucoup plus de poids qu’un lien fait dans le bas de page d’un footer quelconque. Compte aussi le contextualisation du lien. Votre site parle de la Martinique ? Avoir un lien sur un site vendant des machines outil n’aura pas beaucoup d’intérêt. Alors que si le lien est fait sur la page catégorie ‘Martinique » d’un site de voyage alors du sens sera transmis au lien. En plus du contexte de la page où est présent le lien, le texte utilisé dans l’ancre du lien permet lui aussi de faire passer du sens. Il sera donc intéressant d’utiliser là aussi des mots clefs (attention à la suroptimisation et à varier vos ancres dans votre stratégie globale). Depuis la mise à jour pingouin en 2012 Google sanctionnera tout lien qui ne semblera pas naturel.

Types de liens dans les sites Web

On peut découper le netlinking en deux. Le netlinking interne et externe. Dans notre exemple seul, l’externe va nous intéresser. Le netlinking interne est aussi très important. Il permet à Google crawlé votre site et aussi de comprendre le sens et la sémantique de vos pages et les rassembler en des ensembles logiques (les cocons sémantiques). Je vous invite à lire mon article sur les l’importance du netlinking interne pour le SEO. Pour en revenir à nos moutons et au netlinking externe :

Liens externes

Un lien externe est donc un lien entre 2 pages de sites (domaines) différents. On parle de backlink quand il s’agit d’un lien entrant. Il faut comprendre par là qu’un site fait un lien vers un des pages de votre site internet. Si au contraire vous faites un lien de puis l’un de vos articles alors on parlera de liens sortants.

Vous avez le contrôle total sur les liens sortants, notamment la possibilité de dire à Google de les suivre ou pas (attribut nofollow), le problème avec les backlinks c’est que l’on a pas forcément la main dessus (sauf si on les achète ou s’ils proviennent d’un PBN).

Les liens entrants ou backlinks sont en même temps en principale la plus grande source de satisfaction d’un SEO, surtout s’ils sont naturels. Comme on a pu le voir précédemment ces liens sont considérés comme très importants par les moteurs de recherche (les prenant comme un site de notoriété). Si je devais faire une analogie, je prendrais celle du bouche-à-oreille. La popularité de votre personne est généralement le fait du nombre de personnes qui parle de vous. Plus il y a des personnes qui parle de vous plus on peut considéré que vous êtes populaire. Après votre popularité sera encore plus importante si la personne qui parle de vous et elle aussi importante. Imaginez demain Obama qui parle de vous dans une interview… Votre popularité sera décuplée en quelques secondes. Eh bien, Google fonctionne de la même façon. Il va mesurer le nombre de liens,  mais aussi la popularité des sites qui font ses liens. Il faut donc faire extrêmement attention à la qualité de ses liens. Aujoud’hui un trop grand nombre de liens de mauvaise qualité peut être considéré comme du spam  et peut réduire au mieux le bénéfice de la citation au pire généré une pénalité. De cette façon, il faut aussi éviter les pics de liens. Recevoir 50 liens en un mois et ensuite plus aucun pendant un an est un signe de liens peu naturels (et donc pas très nets) que Google pourra pénaliser (si ce n’est pas Google, un concurrent pourra en faire l’analyse et vous dénoncer).

C’est quoi les liens nofollow ?

Parmi les nombreux paramètres (attributs) que peuvent contenir un lien, l’URL, le texte de l’ancre, le titre (title= » »), la possibilité d’ouvrir un nouvel onglet (target= »_blank ») il existe aussi l’attribut REL (target= » »), qui signifie relation, et auquel il est possible de donner plusieurs valeurs telles que follow et nofollow.

Ces deux valeurs ne sont visibles que par les moteurs de recherche et sont utilisées pour spécifier si un lien doit être suivi ou au contraire non suivi (nofollow). En donnant la valeur nofollow à cet attribut, on indique clairement au moteur de recherche que l’on ne souhaite transférer aucune valeur au lien présent dans la balise <a>. Aucun jus ne sera transféré. L’attribut follow est le paramètre par défaut il est donc pas nécessaire de le spécifier. L’attribut « Nofollow » est à utiliser en principe dans le cadre d’achat de liens. Comme on a pu le voir plus haut, les liens peuvent influer largement sur les résultats de Google. Acheter des liens est donc une pratique interdite. Le marketing d’influence lui n’est pas interdit. Si vous achetez un article qui parle de votre marque et où un lien sera fait vers votre site alors ce lien devra être en nofollow (en théorie). Je dis en théorie, car la pratique de l’achat de lien pour le SEO reste une pratique largement utilisée on ne va pas se le cacher. Si elle est bien pratiquée, elle peut vraiment améliorer votre référencement.

Comment avoir ses premiers liens ?

Eh bien, pour commencer vous pouvez vous inscrire aux quelques annuaires de qualités qui subsistent (d’après moi une trentaine). Ces annuaires ne vont pas vous apporter beaucoup de jus, mais ils vont tout de même vous permettre de lancer la machine et faire en sorte que Google visite un peu plus souvent au début. Vous pouvez aussi essayer de partager vos contenus sur les réseaux sociaux en espérant qu’ils soient partagés vous créant ainsi des liens. Ne partagez que les articles qui ont la plus forte valeur ajoutée. Enfin, le mieux est peut-être de se faire accompagner par une agence de netlinking qui est là plus à même de vous conseiller.

Analyser ses liens

Mettre en place une stratégie de netlinking c’est bien, mais si derrière vous ne faites aucun suivi votre stratégie n’ira pas très loin. Vous devez impérativement suivre et analyser vos liens entrants. Une méthode simple et gratuite et de récupérer la liste de la Search Console de Google. Seulement vous serez rapidement limité surtout si derrière vous ne faites pas l’effort d’exporter vos données pour les retraiter dans un tableur pour en extraire le maximum de sens. Le mieux est donc d’utiliser des outils spécifiques qui sauront vous apporter des informations très intéressantes. Vous pourrez notamment  mettre en évidence vos liens perdus (et d’essayer ensuite de recontacter le site référent pour récupérer votre lien),  de voir les liens pas ou peu optimiser (vois si là aussi il n’est pas possible de faire quelque chose), de voir les liens dangereux et non voulus qui pourraient pointer vers votre site (négative SEO) et les désavouer si besoin et enfin c’est peut-être le plus intéressant… voir les liens de ses concurrents.

 

Voici quelques outils d’aide à l’analyse

Tous ces outils sont payants et vous permettre aussi pour certains d’aller plus loin dans l’analyse SEO de votre site. Ce sont généralement des abonnements payants mensuels.

  1. Ahref
  2. Semrush
  3. Majestic