Votre site vitrine est en ligne, reste que aussi beau soit-il, celui-ci doit être visible sur internet et un bon positionnement SEO sur Google, se déroule en trois étapes principales :

  • Le choix du sujet et des mots-clés individuels;
  • L'optimisation du site web;
  • Obtenir des liens externes vers votre site (ce qu'on appelle "link building").

Ces trois étapes, si elles sont effectuées de manière précise et intelligente, vous mèneront à la première page de Google, à condition bien sûr que vous consacriez du temps et de l'énergie à ces opérations. Il existe des outils capables de vous accompagner dans la réussite du référencement de votre site vitrine. Je pense notamment à GhostWriter, un outil que j'ai développé et qui permet d'améliorer le contenu de sa page. La rédaction web et plus particulièrement SEO n'est jamais aisé. Cependant avant de se référer à un outil, il est nécessaire de connaître les rudiments du SEO et n'oubliez pas que le SEO est une technique qui exige expérience et patience avant d'atteindre les résultats souhaités.

Le choix des mots-clés

Les mots-clés sont le point de départ de votre stratégie SEO. Quels sont les mots clefs que vont taper vos clients pour vous trouver ? Il est donc nécessaire de les choisir avec soin afin d'obtenir les meilleurs résultats.

Tout d'abord, je vous recommande de noter, sur une feuille de papier ou sur un fichier Excel, cinq mots-clés possibles liés à votre entreprise ou votre commerce en vous fiant à ce que vous rechercheriez-vous pour trouver votre entreprise sur internet (en excluant le nom de votre marque ou de votre entreprise).

Soyez aussi précis que possible et évitez les mots-clés génériques tels que "restaurants" ou "voitures". Ajoutez plutôt des adjectifs qui peuvent être pertinents, comme votre géolocalisation afin de réduire le champ. Car outre le fait que se positionner sur des mots-clés génériques est extrêmement difficile ce n'est pas du tout pertinent si votre entreprise n'a pas une portée nationale, au contraire, vous devrez vous concentrer sur des mots-clés qui ont peu de compétitivité, mais un bon nombre de recherches, et qui définissent vraiment votre entreprise et les services/produits que vous offrez.

Contrôle du volume de recherche

Une fois que vous avez établi vos cinq mots-clés de départ, recherchez-les sur Google. Au bas de la page des résultats de recherche, vous trouverez une liste de mots-clés dans les recherches connexes. Pour chaque résultat, inscrivez les mots clés qui peuvent être pertinents pour votre activité.

Allez ensuite dans Google Keyword Planner et vérifiez les moyennes de recherche pour chacun d'eux. Choisissez ceux qui ont un bon volume de recherches et transcrivez-les : ce seront vos mots-clés de départ. Vous pouvez aussi utiliser des outils payants comme mangools qui permettent d'établir des bases de mots-clefs très pertinentes.

Optimisation du site Web

Une fois que vous aurez choisi vos mots-clés, vous devrez structurer votre site Web de la meilleure façon possible.

Insérez dans les menus de navigation les liens vers les pages les plus importantes, celles que vous souhaitez placer sur la première page. Insérez plutôt les documents secondaires, comme les mentions légales, dans le pied de page.

Les liens internes sont également importants : assurez-vous de relier les pages les plus importantes entre elles. Le choix des pages à liés doit se faire en dans une logique sémantique. Ces liens internes permettront à vos utilisateurs de parcourir vos pages facilement, mais ils faciliteront aussi le parcours des robots.

Enfin, vous pouvez utiliser la barre latérale pour les éléments d'interaction, tels que les filtres, les articles connexes et les liens vers les bulletins d'information et les réseaux sociaux.

Optimisation du contenu

Une fois les menus et la structure interne du site organisés, il est temps de commencer à optimiser les contenus individuels.

Commencez par le titre de l'article ou de la page. Vous devez entrer le mot-clé que vous avez choisi dans le mot-clé. Il en va de même pour le contenu. Cette optimisation doit se faire en pensant avant tout le contenu pour votre utilisateur. N'insérez pas des mots-clefs pour en insérer. Tout cela doit se faire naturellement sans forcer.

Utilisez également H1 à cette fin, et des étiquettes d'image alt-tags. Je recommande d'utiliser des synonymes et des variations de mots-clés, afin de rendre la lecture plus naturelle et agréable. Cette diversité sémantique permettra à Google de bien comprendre la thématique de la page.

Création de liens

Une fois que vous avez terminé les opérations d'optimisation sur vos pages, vous pouvez vous concentrer sur le link building, c'est-à-dire sur l'obtention de liens externes qui augmenteront votre autorité aux yeux de Google, ce qui, par conséquent, améliorera le positionnement de votre site.

Commencez, alors, par insérer l'URL dans les sites dédiés (les annuaires). Il y en a plusieurs sur le web et ils vous permettent de vous inscrire facilement et complètement gratuitement. Choisissez des annuaires qui font autorité et n'acceptez pas les offres qui vous proposent l'insertion automatique dans un très grand nombre d'annuaires d'un coup. Cela pourrait être nuisible pour votre référencement. Ces "fermes" de liens sont considérées comme du spam par Google. De façon générale, les annuaires n'améliorent pas beaucoup l'autorité aux yeux de Google, mais choisir quelques répertoires de valeur et spécifiques au thème de votre site est un bon point de départ.

Une fois que vous avez terminé votre travail sur les sites d'annuaires, concentrez-vous sur l'obtention de citations de sites Web faisant autorité et, éventuellement, sur des sujets similaires au vôtre. Vous pouvez contacter les webmasters et proposer du contenu de qualité, contenant évidemment un lien vers votre site web. Dans ce cas, essayez de trouver des sites qui traitent de sujets en rapport avec le vôtre, car Google prend également en compte la pertinence des résultats. Insérer un lien vers un site de restaurant végétalien, par exemple, à l'intérieur d'un site qui vend des détergents est plutôt inutile pour améliorer son positionnement et vice versa.

Assurez-vous, en outre, que le site sur lequel vous obtenez les liens est indexé (c'est-à-dire présent sur Google), car sinon l'opération serait totalement inutile. Vérifié aussi l'autorité du site (il est évident que Google n'accorde pas la même importance à un lien du New York Times et à celui d'un blog amateur nouvellement publié). Quelques outils comme semrush, ahref ou majestic permettent de vous aider dans cette tâche.