• Email : contact@refbax.com

Comment gagner de l’argent avec un blog en 2024 ?

Facebook
Twitter
LinkedIn
Temps de lecture : 8 minutes

Ah, le blogging… Cette fabuleuse aventure qui vous permet de partager votre passion avec le monde entier, d’exprimer votre créativité et, si tout se passe bien, de gagner votre vie en faisant ce que vous aimez. Mais attention, ne vous méprenez pas : en 2024, gagner de l’argent avec un blog n’est pas une sinécure. Entre les bloqueurs de pub qui fleurissent sur tous les navigateurs et la concurrence féroce pour le référencement, il va falloir retrousser vos manches et faire preuve d’inventivité pour tirer votre épingle du jeu. Mais rassurez-vous, avec les bonnes stratégies et un peu de persévérance, il est tout à fait possible de transformer votre blog en une machine à cash. Suivez le guide !

Affiliation : le graal des blogueurs malins

L’affiliation, c’est un peu le Graal des blogueurs qui veulent monétiser leur audience sans trop se fatiguer. Le principe est simple : vous recommandez des produits ou services que vous aimez à vos lecteurs, et chaque fois que l’un d’entre eux passe à l’achat via votre lien affilié, vous empocheze une commission. Facile, non ? Enfin, à condition de choisir les bons programmes d’affiliation et de ne pas transformer votre blog en catalogue de vente à la sauvette.

Selon une étude de Awin, le marketing d’affiliation a généré plus de 12 milliards d’euros de ventes en 2020. De quoi vous motiver à vous lancer, n’est-ce pas ?

Pour réussir dans l’affiliation, il est crucial de ne promouvoir que des produits en lien avec votre niche et que vous utilisez vous-même. Vos lecteurs vous font confiance, alors n’allez pas recommander n’importe quoi juste pour le plaisir de gratter quelques euros. Privilégiez la qualité à la quantité, et n’ayez pas peur de donner votre avis honnête, même si cela signifie parfois de déconseiller un produit. Votre crédibilité est votre meilleur atout !

Comment trouver les liens morts ?

Tu veux en savoir plus sur "lien" ? 😎

Comment trouver les liens morts ?

Lorsque vous cliquez sur un lien censé vous amener à une page particulière, vous accédez à une autre page affichant un message d’erreur 404 — il…

Publicité : pour les pros du trafic

Si votre blog génère un trafic conséquent (on parle de plusieurs milliers de visiteurs uniques par mois), la publicité peut être une option intéressante pour monétiser votre audience. Vous pouvez passer par des plateformes comme Google AdSense ou Media.net pour diffuser des annonces ciblées sur votre site et toucher une rémunération à chaque clic ou impression.

Mais attention, la pub peut vite devenir envahissante et nuire à l’expérience utilisateur si vous n’y prenez pas garde. Personne n’a envie de se farcir un site bardé de bannières clignotantes façon Las Vegas. Soyez subtil dans le placement de vos annonces et privilégiez la qualité à la quantité. Et n’oubliez pas que de plus en plus d’internautes utilisent des bloqueurs de pub, ce qui peut sérieusement impacter vos revenus.

CPC ou CPM, telle est la question

Quand on parle de pub, on entend souvent les termes CPC et CPM. Mais qu’est-ce que ça signifie au juste ? Le CPC (coût par clic) est le montant que vous gagnez chaque fois qu’un internaute clique sur une annonce, tandis que le CPM (coût pour mille) est la somme que vous touchez pour 1000 impressions (affichages) d’une annonce. En général, le CPC est plus intéressant si vous avez un public ultra-ciblé et engagé, tandis que le CPM est plus adapté si vous avez un trafic massif mais pas forcément qualifié.

Modèle Avantages Inconvénients
CPC Rémunération à l’action, potentiellement plus lucrative Nécessite un trafic très qualifié
CPM Rémunération à l’affichage, plus facile à obtenir Moins rentable, surtout avec les bloqueurs de pub

Ce tableau compare les avantages et inconvénients des modèles de publicité CPC et CPM. Le CPC est potentiellement plus lucratif car vous êtes rémunéré à l’action (clic), mais il nécessite un trafic ultra-qualifié pour être efficace. Le CPM est plus facile à mettre en place car vous êtes payé au nombre d’affichages, mais il est moins rentable, d’autant plus avec la multiplication des bloqueurs de publicité.

Vente de produits et services : le jackpot si vous avez le bon filon

Et si vous profitiez de votre notoriété grandissante pour lancer vos propres produits ou services ? C’est une stratégie qui peut s’avérer très lucrative si vous parvenez à répondre à un vrai besoin de votre audience. Ebooks, formations en ligne, templates, coaching… Les possibilités sont infinies, à condition d’être créatif et de connaître votre marché sur le bout des doigts.

Le secret, c’est de créer des produits en phase avec votre thématique de blog et qui apportent une réelle valeur ajoutée à vos lecteurs. N’essayez pas de vendre à tout prix, au risque de passer pour un vulgaire marchand de tapis. Concentrez-vous plutôt sur la qualité et le service client. Et n’hésitez pas à solliciter l’avis de votre communauté pour savoir ce qui les intéresse vraiment, vous éviterez ainsi de développer un produit que personne n’achètera.

D’après une étude de Statista, le marché du ecommerce devrait peser plus de 6 000 milliards de dollars en 2024. De quoi vous donner des idées, non ?

Pensez « solution », pas juste « produit »

L’erreur classique quand on se lance dans la vente en ligne, c’est de se focaliser sur les caractéristiques de son produit au lieu de mettre en avant les bénéfices pour le client. Votre ebook sur la photographie ne doit pas juste apprendre des techniques de prise de vue, il doit promettre à vos lecteurs de devenir des pros de l’image en un temps record. Votre formation au jardinage bio ne doit pas se contenter de lister les bons gestes à adopter, elle doit aider vos clients à créer le potager de leurs rêves sans effort. Vous voyez l’idée ? Vendez du rêve, de la transformation, pas juste un simple produit.

Microsoft Révèle en Silence: Les Produits que les Pros vont adorer!

Tu veux en savoir plus sur "produit" ? 😎

Microsoft Révèle en Silence: Les Produits que les Pros vont adorer!

Découvrez en détail les récentes innovations de Microsoft, dévoilées subrepticement, qui promettent d'enthousiasmer les professionnels du numérique, en les plongeant dans un univers technologique à…

La vente de liens sponsorisés : un complément de revenus intéressant malgré les risques

Même si la vente de liens sponsorisés est officiellement désapprouvée par Google, force est de constater que cette pratique reste très répandue. De nombreux éditeurs y voient un moyen efficace de monétiser leur audience et d’arrondir leurs fins de mois. Il faut dire que le jeu en vaut souvent la chandelle : selon la popularité et la thématique de votre site, un lien peut se monnayer de quelques dizaines à plusieurs centaines d’euros. Les tarifs varient généralement de 30€ pour un petit site spécialisé jusqu’à plus de 1000€ pour les mastodontes du web généralistes à très fort trafic.

Pour vendre des liens sponsorisés, deux options s’offrent à vous : attendre que les annonceurs vous contactent directement ou passer par des plateformes spécialisées qui servent d’intermédiaire. Parmi les plus connues, on peut citer Rocketlinks, Getfluence, Ereferer ou encore Semjuice. Le principe est simple : vous y inscrivez votre site, fixez vos tarifs et conditions, et les annonceurs intéressés pourront alors acheter un lien dans un nouvel article sur votre blog ou dans un contenu déjà existant.

Cette deuxième option est particulièrement prisée sur des plateformes comme Nextlevel. L’avantage pour l’annonceur est d’obtenir un lien dans un article déjà bien positionné sur les mots-clés qui l’intéressent. Certains éditeurs astucieux n’hésitent d’ailleurs pas à optimiser certaines pages spécifiquement pour « aspirer » ce type de liens grassement rémunérés. Mais gare à ne pas tomber dans l’excès et le « over-optimisation », au risque de se faire pénaliser par Google. Car ne nous voilons pas la face, la vente de liens reste à la limite des guidelines de Google et il convient de rester prudent et parcimonieux dans cette pratique si on ne veut pas risquer un déclassement de son site.

Google Discover : un réservoir de trafic à ne pas négliger

Google Discover, c’est ce flux d’actualités personnalisées qui s’affiche sur la page d’accueil de l’application Google sur mobile, ou lorsqu’on ouvre un nouvel onglet sur Chrome. Contrairement à Google Actualités qui affiche les dernières news de sources pré-sélectionnées, Discover se base sur les centres d’intérêt et l’historique de navigation de l’utilisateur pour lui proposer des contenus susceptibles de l’intéresser. Un véritable baromètre ultra-personnalisé du web en quelque sorte !

Pour les éditeurs, apparaître dans ce flux peut représenter une véritable manne en termes de trafic. Les effets sont souvent spectaculaires : un article mis en avant peut générer des pics de trafic allant de quelques milliers à plusieurs centaines de milliers de visiteurs en l’espace de quelques heures. Une visibilité inespérée, d’autant que le trafic est généralement de bonne qualité avec un bon temps passé sur site et peu de rebond. De quoi booster ses revenus publicitaires affichage, notamment en CPM (coût par mille impressions).

En revanche, il ne faut sans doute pas trop compter sur ce trafic Discover pour générer des revenus via l’affiliation. Les internautes qui arrivent par ce biais sont généralement dans une démarche de consommation rapide d’info, pas forcément d’achat. L’idée est de profiter de cette audience de masse ponctuelle pour faire grimper ses stats d’audience et ainsi négocier de meilleurs deals avec ses régies ou ses annonceurs directs en display. Sur le plus long terme, cela permet aussi de faire connaître sa marque média et, peut-être, de fidéliser de nouveaux lecteurs réguliers.

Mais comment tirer son épingle du jeu dans Google Discover ? Comme souvent avec Google, difficile de donner une recette miracle tant l’algorithme est complexe et opaque. Une chose est sûre cependant : la fraîcheur et la qualité des contenus sont primordiales, de même qu’un bon maillage interne. Google accordera sa préférence aux articles récents, voire à la dernière minute sur les sujets les plus chauds. La réactivité est donc de mise. Mais pas question pour autant de sacrifier la qualité : les contenus doivent être originaux, richement sourcés et illustrés, bien structurés avec une bonne titraille. Un bon conseil est de miser sur les formats longs et complets (guides, tutoriels, avis…), sans oublier une touche d’émotion ou de projection qui favorisera l’engagement (partages, commentaires…).

Techniquement, votre site doit aussi répondre aux derniers standards de performance, notamment sur mobile : rapidité de chargement, compatibilité au format AMP, bonne accessibilité… Autre élément primordial : le maillage interne. N’hésitez pas à chaîner un maximum de liens vers vos articles depuis vos autres contenus, votre homepage, vos rubriques principales… L’idée est de « valoriser » le contenu auprès de Google en démontrant qu’il n’est pas orphelin mais s’inscrit bel et bien dans une arborescence cohérente. Des images et des titres accrocheurs permettant un bon taux de clic en recherche peuvent aussi faciliter un référencement sur Discover. Enfin, un brin de chance et un alignement des planètes restent malgré tout nécessaires pour décrocher le précieux sésame. Vous l’aurez compris : monétiser son audience via Google Discover demande une véritable stratégie éditoriale et technique de longue haleine. Mais les résultats sont souvent à la hauteur des efforts consentis !

Cocon sémantique

Tu veux en savoir plus sur "Google / Discover / Google Discover / trafic / google discover / maillage interne" ? 😎

Cocon sémantique

Dans le monde en constante évolution du référencement, une stratégie fait parler d'elle : le cocon sémantique. Mais qu'est-ce exactement ? 🤔 Développé par Laurent…

Consulting et services personnalisés : pour les experts qui ont de la bouteille

Vous commencez à être reconnu dans votre domaine et on vous considère comme une référence ? C’est le moment de monnayer votre expertise en proposant du consulting ou des services sur-mesure ! Que vous soyez développeur web, coach sportif, wedding planner ou spécialiste du growth hacking, il y a sûrement des gens prêts à payer pour bénéficier de vos conseils avisés.

Le consulting permet de générer des revenus conséquents, mais attention à ne pas vous éparpiller. Concentrez-vous sur les missions qui vous correspondent vraiment et n’acceptez que les clients avec qui le courant passe bien. N’oubliez pas que votre temps est précieux et qu’il vaut mieux privilégier la qualité que la quantité. Et puis, entre nous, ça fait toujours plaisir de se sentir enfin reconnu pour son talent, pas vrai ?

Pensez à packager vos services

Pour vous démarquer et rendre votre offre plus attractive, essayez de « packager » vos services en créant des formules sur-mesure qui répondent aux besoins spécifiques de vos clients. Au lieu de proposer juste une vague prestation de consulting, créez par exemple un « Kit de lancement » pour aider les jeunes entrepreneurs à créer leur boîte de A à Z, ou un « Programme de remise en forme » spécialement conçu pour les mamans débordées. En segmentant ainsi votre offre, vous montrez à vos clients potentiels que vous comprenez leurs problèmes et que vous avez développé une solution rien que pour eux. Malin !

Conclusion : Avec la bonne dose de créativité, de persévérance et un soupçon de chance, vous pouvez vraiment vivre de votre blog

Alors, convaincu qu’il est encore possible de gagner sa croûte avec son blog en 2024 ? Bien sûr, ce n’est pas un long fleuve tranquille et ça demandera pas mal de travail, mais c’est jouable. En mixant astucieusement affiliation, publicité, vente de produits et services, vous mettez toutes les chances de votre côté pour tirer des revenus substantiels de votre activité. Et puis, avouez que c’est quand même plus fun de travailler sur un projet qui vous tient à cœur plutôt que de rester enfermé dans un bureau à longueur de journée, non ? Alors foncez, et n’oubliez pas de nous envoyer une carte postale quand vous serez devenu le nouveau roi du blogging !

Comment travailler depuis la maison grâce à internet (Et gagner de l'argent)

Tu veux en savoir plus sur "convaincu / bureau" ? 😎

Comment travailler depuis la maison grâce à internet (Et gagner de l'argent)

Est-il possible de travailler à domicile et de gagner de l'argent ? Si la tâche n'est pas impossible et s'il existe aujourd'hui de nombreux métiers pouvant être…

Laisser un commentaire

Sur le même thème 🤩

Guest blogging pour les entreprises

Guest blogging pour les entreprises

Publié le 25 novembre 2020
Lire la suite
Comment devenir un blogueur professionnel ?

Comment devenir un blogueur professionnel ?

Publié le 25 novembre 2020
Lire la suite
Pourquoi créer un blog ou site avec WordPress ?

Pourquoi créer un blog ou site avec WordPress ?

Publié le 22 novembre 2021
Lire la suite
Mon expérience dans le content marketing

Mon expérience dans le content marketing

Publié le 25 novembre 2020
Lire la suite
Blog

Blog

Publié le 21 mai 2021
Lire la suite
Guest Post

Guest Post

Publié le 25 mai 2021
Lire la suite
Utiliser Google Agenda dans votre stratégie de blogs ?

Utiliser Google Agenda dans votre stratégie de blogs ?

Publié le 25 novembre 2020
Lire la suite
Influenceur / Influencer

Influenceur / Influencer

Publié le 25 mai 2021
Lire la suite
Qui suis-je ! 👨‍💻

Enfilez-votre cape

Apprenez le webmarketing et le code grâce à nos différentes ressources et améliorez la visibilité de votre site internet, grâce à nos outils SEO.

refbax superhero bas